les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Message  Projectarea54 le Jeu 20 Sep 2007, 20:27

Un petit site sur LES NDE (Near Death Expérience)
Les Expériences des vie apres la mort


En effet, on a déja parlé des anges, mais a t'on parlé de ceux qui arrive a les voir alors qu'il allé mourrir, et finalement sont revenu a la vie pour nous faire part de cette Expérience bien perturbant poru beaucoup, mais qui pour ceux qui l'on vécu, on changé completement leurs mode de vie, de pensé, de facon d'agir depuis leur retour.

le site ci dessou, vous expliquera cela mieu que moi.

Chers amis internautes,

Vous êtes ici sur un site de témoins de NDE (Near-Death-Experiences), encore appelées « expériences de mort imminente » (EMI) ou « expériences de mort-retour (EMR), et de témoins d’ECM (expériences de conscience modifiée).

Nous vous y souhaitons une cordiale bienvenue.

Vous trouverez sur ce site un certain nombre de témoignages que vous pouvez lire en cliquant sur les prénoms dont la liste figure à gauche de la page d’accueil sous "Témoignages NDE", "Témoignages ECM" et "Témoignages Mort et Survivance".

Vous trouverez également un forum, une bibliographie, des liens avec d’autres sites traitant des mêmes sujets, ainsi que les dernières nouvelles concernant les domaines qui nous intéressent ici.

Amis témoins qui visitez ce site, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, besoin d’une écoute, d’un soutien, d’une information. Vous pouvez également partager votre témoignage en cliquant sur « Comment témoigner », toujours à gauche de la page d’accueil. Nous vous en remercions par avance car, plus notre liste de témoignages sera longue, plus nous deviendrons crédibles et plus nous aurons de chance d’être respectés dans notre vécu. Votre témoignage restera de toute façon anonyme (vous pouvez choisir n’importe quel prénom à votre convenance).

Ce site s’adresse également aux personnes en deuil qui aimeraient partager et trouver un soutien. N’hésitez pas à nous contacter.

Je tiens à ajouter que le site de Notre Expérience est indépendant de toute église, secte, philosophie ou école spirituelle. Comme son nom l’indique, il s’agit ici d’expériences personnelles et uniquement de cela. Les opinions éventuellement exprimées par les témoins au cours de leur récit leurs appartiennent et n’engagent en rien la responsabilité du site. A chacun d’exercer son discernement.

Je vous souhaite une bonne lecture, enrichissante, et me réjouis par avance de tout nouveau témoignage qui ne manquera pas de nous parvenir.

Avec toute mon amitié à vous tous, amis internautes.

Martine

Janvier 2007

Source
http://www.notre-experience.net/

Un petit témoignage issu du meme site

Témoignage d’André



Je me nomme André et j’ai 34ans. cela me fait du bien de parler de ce que j’ai vécu car lorsque j’en parle à mon entourage, je passe pour un crétin. J’ai arrêté d’en parler et même je finis par essayé d’oublier ce que j’ai vécu comme ma plus belle révélation. Aimant depuis toujours les arts divinatoires bien avant mon accident, cette expérience ne me rend pas crédible pourtant...

En 1996, j’ai appris ma séroposivité au vih un jour comme un autre. Ce jour, plus rien n’avait de sens pour moi et je ne pensais qu’a une chose, m’éliminer. Les jours ont passé et un beau jour, j’ai décidé de passer à l’action en ingurgitant une dose de somnifères mortelle. Je me souviens d’être tombé dans les bras des pompiers puis je me retrouve dans un tunnel transparent comme un tunnel en verre. Je me déplace lentement en apesanteur et me dirige doucement vers une petit lumière. J’ai conscience de qui je suis, conscience de mon acte de suicide mais je suis bien, lesté de tout. Je ne réalise pas que je suis mort. Je m’approche de cette lumière aux mille éclats et elle communique avec moi. Je la comprends, elle me parle.

Comme devant un juge, la lumière pour ne pas dire Dieu, me demande pourquoi un tel acte. Je ne sais quoi répondre et elle me transmet un message "ton heure n’est pas venue". A ce moment me voici projeté vers l’arrière à une vitesse folle...

Dans la salle de réveil de l’hôpital, l’infirmière me parait être un ange mais je réalise que je suis là et bien vivant, je veux retourner d’où je viens, j’étais bien là-haut. Me voici en crise de nerf, je débranche le matériel qui me relie et autres. Les infirmiers avertis me font une piqure et me plongent dans un sommeil réparateur.

Je n’ai voulu rien dire au psychiatre de peur de passer pour un fou. La seule personne à qui j’en ai parlé est une infirmière d’origine antillaise. Après lui avoir révélé mon soi-disant rêve, me dit de garder ce secret au fond de moi, elle me dit "c’est spirituel".

Je sais que ce n’était pas un rêve. Aujourd’hui, l’envie de me supprimer est forte mais je ne pourrais pas passer à l’acte, trop peur de me refaire juger. cela peut paraitre bête mais je suis sûr, ce n’était pas un rêve.


ps: je vous prévient, y'a beaucoup de lecture, et j'aimerai bien que vous engagié une conversation dans ce topic sur RFP concernant les NDE.

si certain veulent en témoigné, qu'il ne se gene pas, ou me contacter en PV pour en discuté avec toute publication.

_________________
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
Projectarea54
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 1204
Age : 45
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : Ramener la Lumiere en tous
AVATAR SPIRITUELLE : NORMAL (je suis normal)
Date d'inscription : 28/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Qui suis je pour en juger
Changement de Dons: Planificateur/trice
Point de Présence:
1109/2012  (1109/2012)

http://www.essen-ciel.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Message  jean-marc le Jeu 20 Sep 2007, 22:30

Très beau sujet , Merci !

Melvin Morse

découvrit que les NDE des enfants étaient semblables à celles des adultes, sauf la revue panoramique de la vie rarement repris dans les récits.
Pédiatre américain qui exerce au Children's Hospital de Seattle, entreprit un travail de recherche méthodique, et publia le compte rendu de son enquête, aux Etats-Unis en 1990 .Il constata la justesse de certaines prémonitions dans le sens de la guérison ou du décès. Voici deux témoignages fabuleux raportée par Melvin Morse.

Cas exceptionnel
Un jeune garçon nommé Cory était devenu leucémique à l'âge de trois ans et décéda à sept ans. Au retour d'une visite de contrôle à l'hôpital, Cory s'assoupit dans la voiture. On venait de lui révéler que, malgré une radiothérapie et une chimiothérapie intensives, les cellules malignes étaient toujours présentes. Rentré chez lui toute tristesse avait disparu. Il s'assit sur le divan du salon :
" Ne t'inquiète pas pour ma leucémie, lança-t-il alors à sa mère. Je suis entré dans le château de cristal et j'ai bavardé avec Dieu. " Puis il décrivit un magnifique voyage qu'il venait de faire pendant son sommeil : un rayon lumineux l'avait emmené au paradis... " Pays de l'Éternel Été "
(...) Il y avait rencontré Dieu, qui l'avait enveloppé dans " une tendre lumière " et lui avait conseillé de ne pas se faire de souci, lui affirmant : " Tu ne vas pas mourir tout de suite. Tu mourras, mais plus tard.
Les visions de Cory commencèrent à se manifester aussitôt après cet épisode : il y en eut beaucoup, le plus souvent à l'état conscient, plus rarement pendant qu'il dormait. Et ses visions se firent de plus en plus précise.
Par exemple, il raconta un jour à sa mère qu'il avait croisé l'un de ses anciens petits amis, un adolescent qu'elle avait fréquenté au Lycée et qui était resté handicapé à la suite d'un accident de voiture. Elle n'avait jamais parlé de cette liaison à son fils...
(...) " Ne t'en fais pas, maman, ajouta le garçonnet. Il a dit qu'il pouvait marcher, maintenant il est dans le château de cristal ! "
Des coups de fil passés à d'anciennes relations confirmèrent que cet ex-petit ami était mort le même jour où Cory avait eu cette vision.
Dans le " château de cristal " il aperçut aussi l'un de ses propres camarades traité comme lui au Children's Hospital et dont il était devenu très proche. La plupart des neuf jeunes amis en traitement avec lui décédèrent. Il les avait tous rencontrés auparavant au " Pays de l'Éternel Été. ". Puis, las de souffrir, avec le soutien courageux de sa mère, Cory décida d'interrompre son traitement. " Dieu lui apparut un soir pendant qu'il se douchait, se présentant devant lui « sans son cortège d'anges et sans le Ciel » pour lui indiquer la date de sa mort -- une date qui allait se révéler exacte à quelques jours près !"

jean-marc
Co Administateur
Co Administateur

Masculin
Nombre de messages : 845
Age : 66
LOCALISATION : Québec ( Canada)
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : sans aucune rancune , plein d\\\\\\\'amour
Date d'inscription : 29/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Maitre
Changement de Dons: Ubiquité
Point de Présence:
845/2012  (845/2012)

Revenir en haut Aller en bas

default Re: les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Message  Projectarea54 le Jeu 20 Sep 2007, 23:23

Trop beau témoignage. on a peine a imaginai la beauté de ce qui sera apres, mais ne nous impatientons pas, il y a aussi de belle chose dans cette vie.

Il faut bien ouvrir les yeux simplements.

je vous ferai par du témoignage de mon pere s'il le souhaite, qui n'es pas une NDE, mais qui se résume rapidement en une Présence venu le soutenir alors qu'il était au plus mal.
je ne remercirai jamais assé cette présence d'avoir sauvé mon père de la mort.

mais c'est présence, ne font pas que sauvé des gens, ou leurs indiqués les voix a suivres dans l'aprés monde, nous ne les percevons pas comme dans les NDE, mais elle sont la, auprés de nous, si vous prenai conscience de leurs existance, il en sont ravit, et se mettre a votre écoute.

Nul besoin d'avoir une NDE pour le rencontré.

JE vais maintenant relancé a nouveau le débat avec un autre témoignage issu du meme site.

Témoignage d’Anne

Nous sommes le mardi 12 juin 1979, j’ai 15 ans, j’habite avec mes parents et mes 2 frères dans la banlieue parisienne. Ce matin là, je me réveille pour aller à l’école comme tous les autres jours, mais j’ai mal dormi. J’ai eu des « flashes » toute la nuit, accompagnés d’une vision, une route de campagne. Je sens qu’il s’agit d’un message, que cette route est dangereuse. Je demande à ma mère à rester à la maison car j’ai l’impression « qu’il va m’arriver quelque chose de grave », j’ai peur, bien que je ne sache pas vraiment pourquoi. Mais je dois tout de même aller à l’école. Toute la journée, je reste sur le qui-vive, en attendant je-ne-sais-quoi. Mais rien ne se produit, je rentre à la maison, puis rejoints des amis du quartier. L’un d’eux vient juste d’acheter une grosse moto et il me propose d’aller faire un tour... Je suis aux anges ! Je vais monter sur une 750 cm3 ! (Je ne sais pourquoi, mais mes yeux sont attirés par un petit squelette dessiné sur le casque.. comme un rappel à l’ordre. Je le vois en 3D qui sort du casque, mais je suis tellement heureuse de faire de la moto que j’en ignore ce dernier signe). Et nous voilà partis. Le quartier défile sous mes yeux, assez vite. Et puis plus rien. Il y avait un manège sur la place, c’est la dernière image que j’ai. Le manège tourne et toute ma vie défile devant moi. Je me retrouve alors dans un tunnel noir, avec au bout une lumière blanche, diffuse, non aveuglante mais si pure. Je me dirige vers elle comme si j’étais sur un tapis roulant, ou encore amenée à elle comme à un aimant. Sur ma droite, un grand oncle, décédé quelques années auparavant, m’apparaît. Je l’aimais beaucoup, mais que fait-on là ? Il me dit : « viens, nous sommes bien ici », en me prenant le bras. Il a l’air heureux et le mot est faible. Je le vois habillé comme à son habitude mais je ne me souviens que du tronc. Son visage est rempli de béatitude, il est serein, et a l’air toujours aussi bon. Puis le « tapis roulant » s’accélère. J’ai très peur. Je ne vois plus mon oncle, sans avoir même réfléchi au fait qu’il était mort... Je lutte pour essayer de ralentir le « tapis roulant », j’ai peur, bien que je sois attirée par cette lumière. Il me faut beaucoup de force et de peine pour ralentir. Je ne veux pas aller plus loin. Je veux rentrer chez moi, retrouver ma famille et mon amoureux. C’est difficile. Je lutte. Je pense au garçon que j’aime, je demande de revenir vers lui. Mon amour a sans doute été entendu et une « marche arrière » commence. Je marche à reculons (c’est très éprouvant), sans me détourner de la lumière, mais je veux sortir de là. Puis plus rien. Je suis allongée sur le trottoir. Nous avons percuté une voiture qui nous a coupé la route. Les pompiers sont en train de nous prodiguer les premiers secours. Je me suis réveillée, je ne sais pas quand, j’ai du mal à recouvrer mes esprits. Je ne me souviens plus de grand chose, de ce que j’ai fait la semaine ou les mois qui ont précédé. J’ai raconté à ma mère mon aventure intérieure. Elle m’a toujours écouté et elle m’a cru. Après cet accident, j’ai été très perturbée. J’ai eu et vu des décorporations : toujours par le ventre, mais je « me rentrais » car j’avais peur. J’en ai eu trois entre 16 et 18 ans, après ça s’est calmé. Je me suis intéressée à la parapsychologie, j’ai lu des livres où d’autres parlaient aussi de ce « tunnel ». Ai-je frôlé la mort ? En suis-je revenue sans avoir voulu voir « de plus près » ? Je n’en serai vraiment certaine que lorsque je ferai à nouveau ce voyage, mais en allant de l’avant. Je pense qu’il existe un « ailleurs » que nous appelons la mort. Je suis persuadée que l’amour qui nous lie sur terre n’a pas de frontière et qu’il reste à jamais vivant entre ceux qui sont ici et ceux qui sont « ailleurs ». Je crois aussi que l’amour est une force.

Merci a ceux qui on créer le site pour les témoins de NDE. c'est un trés grand partage pour tout ceux qui ne trouve pas réponse a leurs doute face a une telle expérience.

Amicalement, Yann

_________________
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
Projectarea54
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 1204
Age : 45
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : Ramener la Lumiere en tous
AVATAR SPIRITUELLE : NORMAL (je suis normal)
Date d'inscription : 28/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Qui suis je pour en juger
Changement de Dons: Planificateur/trice
Point de Présence:
1109/2012  (1109/2012)

http://www.essen-ciel.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Message  Projectarea54 le Ven 21 Sep 2007, 23:09

Notes en vrac sur les (near death experience)


1. Lorsqu’on tombe dans le coma, on n’est pas mort, il y a eu un choc, ça rétracte encore plus le monde spirituel avec des culpabilités très fortes, et on part en astral, mais il y a encore le fil spirituel que l’on ignore. On va alors sur des fréquences où l’on rencontre des êtres de lumière et d’amour. « C’est l’amour, il te faut retourner sur la terre, tu n’as pas fini ta mission » et on revient : « j’ai vu les êtres de lumière, j’ai compris qu’il y avait Dieu » Mais le Dieu rencontré est celui qui veut prendre la place de Dieu

Voilà où mène l’immaturité spectaculaire de notre époque!…Que cela soit de l’ésotérisme gnostique, de la magie Egyptienne, des voyages astraux ou l’ouverture des chakras par un gourou ou médecin x…ou avec les couleurs etc…, c’est toujours le même processus :

C’est une contraction de point de vue spirituel, une suractivation psychique en métapsychique et une ouverture des centres corporels

« Je me sens mal » Je vais voir un certain docteur, « ah comme je me sens mieux docteur » Cela veut dire quoi « je me sens mieux » Et je me retrouve avec des démons
Lors d’une émission de télévision sur les sectes, il était question de phénomènes appelés surnaturels, or il s’agissait de phénomènes d’ordre préternaturel : vous voyez l’amalgame invraisemblable entre le monde métapsychique et le monde spirituel, l’amalgame entre la NDE (near death experience) et ce qui se passe spirituellement après la mort, l’amalgame entre l’astral (le monde du démon) et le monde spirituel (le monde de l’être, le monde de la finalité, le monde de la vérité). Si quelqu’un vous parle d’astral, vous savez de quoi il s’agit.

François de Closet posait la question : “quelle différence y a-t-il entre l’extase du type NDE et l’extase chrétienne, surnaturelle, spirituelle, que décrit Thérèse d’Avila ?”. Le prêtre qui était là, (un des meilleurs prêtres de la revue Etude, chez les Jésuites, à Paris) est passé à autre chose, il ne savait pas.

Dans la mystique de l’embryon, l’intelligence ne s’exerce pas encore. Le cœur ne fonctionne pas non plus, donc il n’y a pas d’extase spirituelle. Il y a une instase passive sur le plan spirituel. L’occident n’a jamais trop prospecté du côté des origines de l’homme au plan spirituel. C’est la fameuse question de l’innocence divine. On connaît le péché originel, mais qu’est-ce que l’innocence originelle perturbée par le péché

Donc le prêtre ne savait pas. C’est inouï. Si les dirigeants et les pasteurs du peuple de Dieu ne savent pas faire la différence entre le démon et Dieu, je suis vraiment inquiet.

N.D.E. Near Death Experiences

Ont expérimenté la mort de près ceux qui ont eu un moment de coma ou de choc, et par ce fait ont eu l’impression de sortir de leur corps, d’être entièrement enrobés d’amour, de rencontrer comme un personnage sans visage ; ils ont vu toutes leurs fautes, de leur naissance jusqu’à leur mort… ; et puis subitement ils ont été réintroduits dans leur corps et leurs corps se sont réanimés.

Au moment de la mort apparente (où le cerveau ne fonctionne plus du tout), il reste encore environ cinquante minutes où il est possible à l’âme psychique (psyché) de se réintroduire dans le corps pour le réanimer. Il est arrivé de réanimer un enfant au bout de deux heures : il revit, mais il lui manquera parfois des fonctions cérébrales.

La mort n’est pas brutale, elle est un processus de miséricorde et de vie : elle est la porte vers la vie éternelle. Tous les processus de vie sont des processus de croissance, et tous les processus de croissance impliquent qu’il n’y ait pas de discontinuité.

Il y a discontinuité quand quelque chose s’arrête spontanément et qu’autre chose commence subitement. Cette première discontinuité, nous allons la connaître : c’est la discontinuité placée entre un espace de mort apparente et de mort réelle. Dans un premier temps, la partie psychique de l’âme (la psyché) se déconnecte, mais cette déconnexion est cérébrale. L’animation demeure. Le corps est inerte, le cerveau est animé, les cellules continuent à vivre, à se multiplier, la scissiparité continue, et c’est seulement au bout d’un long processus qu’il va y avoir absence d’animation jusque sous l’aspect biologique.

Il faut bien se souvenir que c’est l’âme qui anime. Dans notre nature humaine, nous distinguons classiquement l’animation végétative, l’animation psychique et l’animation spirituelle (métaphysique) : ces trois animations sont simultanées. Nous regardons l’animation entre le corps et l’âme, comme étant une vivante mise en présence d’une vie spirituelle en nous par la médiation du corps dans sa dimension la plus fondamentale. En expérience de laboratoire, nous ne pouvons saisir que dans les expériences limites la mémoire ontologique, cette faculté de vie spirituelle, de lucidité intérieure.

La première expérience limite, dont nous ne nous rappelons plus beaucoup, est le premier instant de notre vie : l’instant d’animation de la première cellule embryonnaire. Le corps embryonnaire commence par avoir la petite oreille, la petite bouche au quarantième jour à peu près.

L’expérience de la mort et l’expérience de la vie sont liées. Ce sont les deux moments où nous pouvons voir ce qu’est l’exercice d’un être humain pleinement conscient de ce qu’il est en tant qu’homme, en tant qu’être humain, spirituellement, intérieurement, en pleine lucidité. De la pleine lucidité, il fait l’expérience de l’innocence divine qui lui est donnée au moment de la conception, et il en retrouve quelque chose dans une N.D.E. au moment de la mort. Mais entre la mort apparente et la mort réelle, il ne peut plus faire un exercice de liberté affective, il ne peut plus poser un acte volontaire ; pour cela, il faudrait que les organes et la sensibilité externe soient en acte. Pour la vie contemplative, c’est pareil. Nous faisons donc là une expérience que nous n’avons pratiquement jamais vécue ; cette expérience relève précisément d’une puissance de l’âme spirituelle que nous appelons la mémoire ontologique.

Il y a deux grands moments où nous pouvons saisir l’exercice de cette vie spirituelle en nous, séparé de tout, des deux autres.

La mémoire génétique suffit donc pour porter le point de vue de la mémoire ontologique dans son exercice : la mémoire génétique étant l’organe vivant capable de porter un exercice de vie spirituelle.

Une cellule est passive, elle suit son mouvement. L’exercice de vie spirituelle qui correspond à la vie contemplative est un exercice d’assimilation où nous sommes actifs : nous portons transformé en nous-même celui ce que nous contemplons. L’exercice d’amour est un exercice également actif où nous nous donnons nous-mêmes. Pour la mémoire ontologique, l’exercice de vie spirituelle est passif. Nous le retrouvons à la mort apparente (coma), quand nous sommes dans un état de passivité, quand notre cerveau ne fonctionne plus, quand tous nos organes sensoriels externes ne fonctionnent plus, mais que l’animation de notre âme vivifie encore dans nos cellules. C’est pourquoi notre animation spirituelle s’y trouve dans un état de passivité : nous ne pouvons plus exercer notre intelligence ni notre amour, et nous recevons une expérience qui n’est pas nouvelle, parce qu’elle ne nous a jamais quittés. Cet amour de Dieu qui ne nous a jamais quitté, nous revient de manière passive (vous ne verrez personne revenir d’une N.D.E en disant : « j’ai alors choisi de rentrer dans une zone d’amour différente… »).


A SUIVRE ...

_________________
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
Projectarea54
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 1204
Age : 45
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : Ramener la Lumiere en tous
AVATAR SPIRITUELLE : NORMAL (je suis normal)
Date d'inscription : 28/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Qui suis je pour en juger
Changement de Dons: Planificateur/trice
Point de Présence:
1109/2012  (1109/2012)

http://www.essen-ciel.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Message  Projectarea54 le Ven 21 Sep 2007, 23:12

... SUITE

Toutes les opérations décrites dans les N.D.E. sont à la fois troubles et à la fois pures, en ce sens qu’il y a quelque chose qui relève de ce passage de la mort apparente à la mort réelle, ce qu’il faudrait regarder attentivement. Dans le coma, il y a des choses qui relèvent de l’innocence pure (tout ce qui relève de la passivité relève de l’innocence et de la réalité spirituelle) et il y a des productions qui sont des auto-créations (c’est pourquoi beaucoup de parallèles sont faits entre l’expérience hallucinogène, l’expérience cataleptoïdo-somnambulique, et l’expérience de N.D.E.). Il faut donc considérer attentivement la différence entre un exercice de mémoire ontologique pur, celui que nous avons au premier instant de notre vie et pendant les tous premiers jours, et ces expériences mélangées où l’exercice de la mémoire ontologique est troublé en raison de nos actes, en raison de l’existence de puissances intermédiaires, en raison de l’influence de ceux qui nous entourent, en raison aussi de l’élasticité de notre âme. Si notre âme a eu des opérations d’ordre métapsychique ou paranormale (médiumnité, voyance, spiritisme, écriture automatique… ; en franc maçonnerie, on apprend, par exemple, à sortir de son corps en astral), nous allons voir se surajouter ici toutes sortes de choses qui n’ont plus rien à voir avec la mémoire ontologique.

( … )

Pourquoi y a-t-il du métapsychisme dans une N.D.E. ?

Notre corps est animé, notre corps vit, nos cellules se multiplient, nous avons chaud, nous avons froid ; nous avons une vie intérieure, nous sommes amoureux, nous avons des angoisses, nous ressentons plein de choses ; nous avons une vie spirituelle, nous sommes capables de prier, de regarder la réalité en face, de chercher la vérité, de comprendre ce qu’est un amour pur, où nous nous donnons substantiellement au-delà de la mort. Nous avons donc en nous trois grands types d’animations qui, avant notre mort, sont simultanées.

Au départ, nous sommes créés par Dieu dans l’amour de l’homme et de la femme. Puis à un moment il y a la rupture de la mort apparente. Entre-temps, nous pouvons avoir eu des expériences mystiques et spirituelles authentiques comme aussi des expériences métapsychiques. La spiritualité du Verseau nous engage par exemple à rentrer dans des expériences métapsychiques. La voie du Carmel, si nous lisons Ste Thérèse d’Avila par exemple, nous engage à rentrer dans des expériences surnaturelles, méta-pneumatiques

[1]. Notre vie spirituelle, notre amour spirituel qui est déjà capable d’avoir la victoire sur la mort, peut joindre le monde du surnaturel, de cet amour qui non seulement passe la mort, mais en plus est du même ordre que l’amour éternel de Dieu. Cet amour de Dieu est si fort qu’il est capable d’arracher notre pneuma (la partie pneumatique de notre âme spirituelle) dans un ravissement en Dieu.

Il faudra regarder attentivement la différence entre l’extase, le ravissement et le vol de l’esprit.

Il faut toujours assister par des prières continuelles celui qui est en train de mourir. Les prières l’empêchent de partir en astral (ce départ en astral qu’ont vécu ceux qui témoignent de near death experiences), elles lui permettent de rester là, en présence de Jésus. En astral, ce sont les parties psychique et métapsychique de l’âme qui sortent de nous. Notre travail d’amour est de remettre les gens dans leur liberté, de les remettre en Dieu et de leur expliquer.

Les maîtres de la Rose Croix ont comme travail d’aller chercher les gens qui meurent pour les emmener après le tunnel des NDE, avec les puissances intermédiaires.


Autre explication phénoménale : les NDE ( "near death experience") :

Un coma qui ferait suite à un gros choc provoque ordinairement, en raison de la violence de la terreur ou de l'angoisse le rôle de l'opérateur : la compression à la fois physique et psychique du "moi autonome" rétracte encore plus le monde spirituel en raison, soit de culpabilités très fortes et refoulées, soit d'une décharge d'adrénaline accompagnée de douleur psychique: ces chocs ont pour effet de faire partir l'accidenté en astral… Un fil spirituel que l’on ignore garde la conscience reliée au fond substantiel du corps toujours vivant, tandis que la conscience psychique sur-activée se perçoit hors de ce même corps. Cet "état de conscience" localise la partie psychique de l'âme vers des fréquences où elle dit "avoir rencontré des êtres de lumière et d’amour". « Il te faut retourner sur la terre, tu n’as pas fini ta mission ». Lorsque la personne revient en elle ( ou à elle ), elle se rappellera comme d'une expérience mystique de cette rencontre : « j’ai vu les êtres de lumière, j’ai compris qu’il y avait "quelque chose", le divin existe! Dieu nous attend! ». [2]

Voilà où mène l’immaturité spectaculaire de notre époque, incapable de faire la différence entre ce qui est métapsychique et ce qui, est spirituel, et, au terme, entre Dieu et une présence spirituelle lumineuse cosmique!…Que cela soit de l’ésotérisme gnostique, de la magie Egyptienne, des voyages astraux ou l’ouverture des chakras par un gourou ou médecin x…ou par le traitement métapsychique par les sons et les couleurs…, c’est toujours le même processus ;

Une contraction de point de vue spirituel provoque une suractivation du psychique en métapsychique et "libère"une ouverture des centres corporels

Je me sens mal? … Je vais voir un certain thérapeute, un magnétiseur, ou un "chromo-énergo-thérapeute"…? Grace à ses manipulations "fluidiques", je me sens mieux … ?! Certes! Mais je dois également me poser la question de savoir si je n'ai pas aggravé mon unité incarnée et spirituelle, si je n'ai pas écarté davantage mon horizon spirituel de ma vie intérieure, et surtout, si je ne me retrouve pas en situation d'infestation ou d'incrustation de puissances intermédiaires déchues.

[1] Si l’on vous demande où vous avez trouvé le mot métapneumatique, répondez : « du parallélisme avec les mystiques orientales », car si vous dites : « c’est le Pape qui le dit », on vous dira que c’est ringard…


[2] Mais le dieu rencontré, qui est-il? Nous le verrons, il trône sur les espaces de celui qui veut prendre la place de Dieu


_________________
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
Projectarea54
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 1204
Age : 45
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : Ramener la Lumiere en tous
AVATAR SPIRITUELLE : NORMAL (je suis normal)
Date d'inscription : 28/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Qui suis je pour en juger
Changement de Dons: Planificateur/trice
Point de Présence:
1109/2012  (1109/2012)

http://www.essen-ciel.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Complément de débat au phénomene NDE

Message  Projectarea54 le Sam 15 Déc 2007, 21:34

Afin d'apporté un petit complément de débat au phénomene "NDE" Voici une vidéo diffusé sur france 2, qui prouve bien que le phénomene est bien réel.

je vous laisse apprécier l'emission



amicalement

_________________
Croire en ce qui est ! pas en ce qui parait, car la réalité nous dépasse tous...
avatar
Projectarea54
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 1204
Age : 45
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : Ramener la Lumiere en tous
AVATAR SPIRITUELLE : NORMAL (je suis normal)
Date d'inscription : 28/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Qui suis je pour en juger
Changement de Dons: Planificateur/trice
Point de Présence:
1109/2012  (1109/2012)

http://www.essen-ciel.fr/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: les NDE (Les Expériences des vie apres la mort)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum