machine z

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default machine z

Message  pat520 le Ven 07 Sep 2007, 14:22

salut à tous

une chance pour l'humanité ou encore une impasse?
faite vous votre opinion :o


http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/la-z-machine-depasse-les-deux-milliards-de-degres_8419/
http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/la-z-machine-fait-un-pas-en-direction-de-la-fusion-controlee_11780/
http://www.lesechos.fr/info/metiers/4576219.htm
http://www.z-machine.net/fr/petition.html
http://www.jp-petit.com/science/Z-machine/machines_MHD/machines_MHD_bases.htm

plus un lien vers une pétition si vous vous sentez convaincu.
( j'ai vérifié auprés de http://www.hoaxbuster.com/ cette pétition ma l'air
sincére)

http://www.z-machine.net/
avatar
pat520
membre
membre

Masculin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 29/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Pas assé sages
Changement de Dons: En recherche de dons
Point de Présence:
150/150  (150/150)

Revenir en haut Aller en bas

default Re: machine z

Message  jean-marc le Ven 07 Sep 2007, 17:02

Dans des expériences récentes (2004-2005) dont les résultats ont été rendus publics par Sandia en mars 2006, l'augmentation du diamètre du réseau de fils et le remplacement des fils de tungstène par des fils d'acier ont permis de mesurer dans les plasmas produits des températures ioniques de 2 à 3 milliards de degrés. Aucun dispositif de conception humaine n'avait permis jusqu'à présent d'atteindre, de façon avérée, de telles températures, bien plus élevées que celles du cœur des étoiles de taille moyenne (de l'ordre de 107 à 108 degrés). Elles sont très largement supérieures aux températures requises pour la fusion des atomes d'hydrogène, deutérium ou tritium, et permettraient, en théorie sinon en pratique, la fusion d'atomes d'hydrogène avec des atomes plus lourds comme le lithium ou le bore; ces deux réactions présentent l'avantage d'être réellement propres, dans la mesure où elles ne produisent ni neutrons ni déchets radioactifs, ce qui n'est pas le cas des réactions basées sur le deutérium et le tritium.
Pour la première fois, la puissance rayonnée a dépassé (d'un facteur 3 à 4) l'estimation de l'énergie cinétique développée lors de la compression du plasma. L'origine de ce surcroît d'énergie reste encore incertaine, car seules de rares tentatives d'explication ont été publiées[4] [5]. La première en date est celle de Malcolm Haines, professeur et chercheur en physique des plasmas à l'Imperial College de Londres; elle met en avant l'apparition possible, lors de la phase finale de la constriction, d'une myriade de micro-instabilités MHD dont l'énergie cinétique serait transférée aux ions, augmentant ainsi la température du plasma, puis aux électrons, qui la libéreraient en émettant des rayons X.

jean-marc
Co Administateur
Co Administateur

Masculin
Nombre de messages : 845
Age : 66
LOCALISATION : Québec ( Canada)
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : sans aucune rancune , plein d\\\\\\\'amour
Date d'inscription : 29/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Maitre
Changement de Dons: Ubiquité
Point de Présence:
845/2012  (845/2012)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum