Téléchargement illégal… une première condamnée!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Téléchargement illégal… une première condamnée!

Message  jean-marc le Dim 21 Oct 2007, 16:24

Téléchargement illégal… une première condamnée!
Grosse nouvelle dans le monde de l’industrie de la musique!
Hier, le 4 octobre 2007, Jammie Thomas, une Américaine du Minnesota, a été condamnée à payer 220 000$ pour avoir mis en ligne de la musique téléchargée illégalement. Il s’agit de la première personne aux États-Unis à être condamnée pour ce genre d’infraction…
Jammie Thomas devra donc payer pour les 24 pièces qu’elle a mises en ligne à raison de 9250$ par titre. La RIAA (Recording Industry Association of America) qui regroupe toutes les grandes compagnies de disques avait porté plainte contre elle pour avoir mis en ligne des pièces dont les droits étaient protégés. D’ailleurs, 26 000 autres dossiers similaires sont présentement en attente selon cette même association.
Refusant d’avoir une entente hors cours avec les compagnies de disques contrairement à plusieurs autres personnes qui font ou qui ont déjà fait face dans le passé aux mêmes chefs d’accusation, elle affirme: «Je n’ai pas téléchargé de musique sur Internet et je n’ai pas partagé de fichiers, un point, c’est tout!».
Qu’on se comprenne bien, elle n’a pas été condamnée pour avoir téléchargé illégalement de la musique, mais bien pour avoir mis en ligne de la musique téléchargée illégalement. Si on faisait une analogie avec le monde de la drogue, c’est comme si on arrêtait le «pusher» et non la personne qui se fait prendre à en consommer!?!

Alors bravo!

MP3 légaux vs MP3 illégaux
Répondons à LA grande question: est-ce légal d’échanger de la musique sur les sites/logiciels d’échange de fichiers?
La réponse est NON! La loi dit clairement qu’il est illégal de copier ou de distribuer des «enregistrements sonores». Et un fichier musical, qu’il soit un MP3, MP4, WMV ou autre… est un enregistrement sonore.
La seule chose légale est la copie privée. Depuis quelques années, on paie une forme de «taxe» sur les supports vierges. Pour un CD-R ou un CD-RW, il y a 29 cents qui va en redevance aux auteurs, interprètes et producteurs. Pour une cassette audio, c’est 29 cents. Résultat: c’est LÉGAL de «brûler» un CD à condition de ne pas en faire le commerce, de ne pas toucher d’argent, ni d’en faire la distribution ou la diffusion. Donc, celui qui grave des «best of» et qui les revend est ILLÉGAL. On pense à toutes ces personnes qui font des copies de CD avec des pochettes imprimées en couleur laser dans des kiosques de marchés aux puces! Mais si vous faites une copie d’un CD ou de fichiers musicaux achetés sur Internet pour le donner à quelqu’un qui est dans «votre cercle familial»… ce n’est pas un criminel. Vous avez le droit de le faire.
Ici, pas de retentissants procès encore. On mise beaucoup sur l’éducation populaire. C’est une histoire légale, mais aussi morale. Le gros mot est dit… MORAL! Sans paraître vieux jeu ou grincheux, saviez-vous qu’il faut vendre entre 15 000 et 20 000 albums au Québec pour faire ses frais? Saviez-vous qu’un disque se vend en moyenne à moins de 10 000 exemplaires au Québec? Donc… pas besoin d’un BAC en maths pour savoir que lorsqu’on télécharge (on va l’appeler un fichier gratuit) un artiste d’ici, on vole un pauvre. Oui, les compagnies de disques et les artistes d’ici tirent globalement le diable par la queue ou au mieux, se gardent la tête hors de l’eau pour la très grande majorité

jean-marc
Co Administateur
Co Administateur

Masculin
Nombre de messages : 845
Age : 66
LOCALISATION : Québec ( Canada)
QUEL EST VOTRE QUÊTE? : sans aucune rancune , plein d\\\\\\\'amour
Date d'inscription : 29/08/2007

le Triangle des savoirs
Je suis ...: Maitre
Changement de Dons: Ubiquité
Point de Présence:
845/2012  (845/2012)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum